L’Agence Espérance, agence de développement du tourisme durable et de promotion de l’écotourisme solidaire dans la région du lac Kivu et des autres Grands Lacs à l’Est de la RDC (avec entrée ou prolongement au Rwanda, au Burundi et en Ouganda).

Tourisme durable, responsable, équitable …
Écotourisme solidaire …
… c’est quoi ?

  • Une forme de voyage responsable, dans des espaces naturels, qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales, œuvrant pour la mise en place de projets de tourisme responsabilisant tous les acteurs et favorisant une distribution équitable des recettes.
  • Un tourisme durable, supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique.
  • Un tourisme équitable dont les bénéfices sociaux, culturels et financiers sont perçus en grande partie localement, et équitablement partagés entre les membres de la population autochtone.
  • L’écotourisme solidaire fait appel à la réciprocité, au dialogue, à l’hospitalité, aux échanges amicaux, les populations autochtones étant le plus possible instigatrices et co-gestionnaires du projet

L’Agence Espérance fait la promotion d’ un micro-tourisme implanté dans des zones délaissées par le tourisme marchand,  comme le Kivu, dans le but d’étudier, d’admirer et de profiter des paysages, de la faune et de la flore, ainsi que de tous les aspects culturels existants – passés  et présents – inhérents à ces lieux.

A court terme, l’Agence Espérance, qui n’est pas un tour operator ou un voyagiste, veut promouvoir et faciliter, à travers ce site d’information, de conseil, d’échange, des voyages individuels ou en petits groupes favorisant l’observation et l’imprégnation mais aussi l’étude et la compréhension du milieu  et de ses habitants. Elle s’adresse donc aux passionnés d’environnement, de la protection et du maintien de la diversité biologique qui trouveront dans les Grands Lacs et dans les aires protégées du Kivu (comme le Parc Kahuzi Biega ou le Parc des Virunga)  de quoi satisfaire leur passion, leur engagement.

A moyen terme, notre espérance est aussi que se réalisent, à l’occasion de ces voyages, organisés dans un but d’échange réel et concret avec les populations accueillantes, dans le respect de leur culture, de leur histoire et de l’environnement, des actions de solidarité concrètes (séjours d’écovolontariat solidaire , chantier de jeunes, appui à des projets, contribution financière,etc.)

A plus long terme, nous espérons que cet écotourisme solidaire permettra d’agir sur le développement local, qu’il générera des ressources pour les communautés villageoises, dont une partie pourra être consacrée à la gestion et à la protection des habitats naturels et des espèces. Les populations autochtones ne peuvent en effet être réduites au rôle de simples figurants du tourisme : dans l’écotourisme, ces populations sont des instigateurs et des co-gestionnaires.